Domaines

Domaines

Thématiques

Thématiques
1 - 8 de 8 actualités

Courbes d’alimentation des CG36

Graphiques de programmes alimentaires suggérés pour la préparation des cochettes.

Préconisation en lactation pour sevrés 13 et plus

Un plus grand nombre de tétines permet à la femelle CG36 de produire beaucoup de lait et de sevrer des porcelets lourds et uniformes. Elles limitent également la mobilisation des réserves corporelles, ce qui favorise une bonne récupération après le sevrage, une amélioration de l’intervalle entre le sevrage et le service et une bonne longévité des truies.

L’abreuvement : point clé en maternité

Nous recommandons de vérifier le bon débit de toutes les pipettes d’eau avant que les truies n’entrent dans la salle de mise bas (3 à 5 litres/minute). Pour un bon démarrage de la lactation, la qualité et la quantité d’eau sont essentielles. Les truies consommeront 40 litres/jour jusqu’au sevrage.

Bien préparer les mises bas

La durée moyenne de gestation d’une CG36 est de 114 jours. Évitez de placer les cochettes près des sources de stress (à une porte, dans un coin…). Déplacez les truies dans la salle de mise bas le plus tôt possible afin qu’elles puissent s’acclimater à leur nouvel environnement (idéalement 5 jours avant la mise bas).

Recommandation pour la période de gestation

L’objectif des courbes d’alimentation est de reconstituer les réserves corporelles dans les premiers stades de la gestation, suivi d’une phase d’alimentation correspondant aux besoins d’entretien. Ajustez la quantité d’aliments distribués en fonction de l’état corporel de la truie et des conditions environnementales.

Réussir la mise à la reproduction.

Recommandations générales : Évitez toute vaccination dans les trois semaines précédant l’éligibilité des cochettes à la reproduction. Évitez tout stress impliquant l’Homme afin de maintenir la confiance de l’animal.

Comment bien introduire les CG36 ?

Points clés pour introduire des cochettes en autorenouvellement dans votre troupeau : Une source unique, une santé stable du troupeau, une fréquence normale, une structure de parité stable, des sites de groupe homogènes. Pour maintenir un progrès génétique correct, visez un taux de renouvellement compris entre 40 et 45 %.

Produire ses propres cochettes CG36

Le renouvellement des cochettes pour votre troupeau peut être obtenues par l’achat de cochettes chez Choice ou en les produisant en interne dans votre exploitation. La multiplication interne améliore donc la biosécurité en limitant les entrées d’animaux et en vous fournissant un approvisionnement régulier de cochettes en autorenouvellement . La clé du succès est de disposer d’un nombre suffisant de femelles grand-parentales pour gérer au mieux le programme de renouvellement.